Chloé Labarre-Mc Elligott chef du resto Le Comptoir !

resto le comptoir

Mardi midi j’ai eu la chance d’aller jaser gastronomie avec l’équipe du resto Le Comptoir! Un bistrot gourmand mettant de l’avant les produits du terroir québécois par l’entremise d’une cuisine nouvelle et goûteuse, situé à Saint-Jean-sur-Richelieu. Un endroit où il fait bon de profiter et déguster des plats savoureux, qui ont été pensés et confectionnés par l’équipe du Comptoir mais surtout par Chloé Labarre-Mc Elligott, chef au féminin du restaurant! Dans ce billet, sous forme d’entrevue avec celle-ci, il me fera plaisir de vous faire saliver en vous présentant les inspirations en cuisine de cette jeune créatrice de saveurs.

resto le comptoir
Crédit photo : Resto Le Comptoir 

Chloé, quel est ton parcours dans le domaine de la restauration ?

«Tout a commencé lorsque ma mère, passionnée du domaine de l’alimentation, a lancé son propre service de traiteur au moment où je terminais mon DEC au Cégep. Comme elle avait besoin d’aide, j’ai mis la main à la pâte et j’ai découvert une nouvelle passion. On pourrait dire que c’est cette première expérience qui m’a réellement donné la piqûre pour le domaine de la restauration. Je me suis donc inscrite à un DEP en cuisine, afin d’aller acquérir de plus grandes connaissances.

Durant mes études, j’ai eu la chance de gagner en expérience grâce à deux stages, dont un en gastronomie à l’Hôtel Rive Gauche de Beloeil, et l’autre en production chez au Steak House l’Aurochs du Dix30. Puis, après avoir reçu mon diplôme, les emplois dans ce domaine se sont enchainés. Tout d’abord, ce fût dans les cuisines du Pine Grove, un club de golf très renommé de Saint-Luc, pour ensuite me diriger pendant un bon moment dans le domaine évènementiel au niveau des traiteurs. Des banquets, des soirées et des réceptions diverses, j’en ai fait beaucoup. C’est d’ailleurs durant cette période que j’ai beaucoup appris sur le montage et la finition des assiettes, l’un des aspects de la restauration qui me passionne.»

Qu’est-ce qui t’a mené au resto Le Comptoir?

«Finalement, c’est tout simplement en rencontrant Jean-Mathieu, propriétaire du restaurant Le Comptoir, que j’ai décidé de joindre l’équipe pour relever de nouveaux défis. Ce qui a été très bénéfique puisque à peine après avoir fait le grand saut, je passais de cuisinière à chef du restaurant. Une opportunité en or, qui me permettait d’acquérir de nouvelles connaissances sur un volet de l’alimentation que je connaissais moins, soit les produits du terroir québécois.

En effet, c’est grâce à Jean-Mathieu et à toute l’équipe en cuisine que j’ai pu peaufiner mes façons de concevoir des plats. J’apprenais à laisser place à une belle créativité, grâce à des produits que je pouvais apprêter presque selon mes goûts et mes envies.»

petits plats le comptoir

Le menu du comptoir est tout simplement renversant! D’ailleurs, j’ai pu rassasier ma gourmandise lors de mon passage en goûtant la poutine aux merguez, le foie gras poêlé sur pain perdu au sucre, le lapin confit, la mâche, le chutney dattes-courge et ricotta au thym, sans oublier le tartare d’agneau servi avec popcorn et petite verdure.

Quelles sont tes inspirations en cuisine ?

«À ce jour, c’est en suivant les saisons, les récoltes, les tendances et inspirations qui me proviennent de mon entourage, de mes recherches diverses et bien sûr du travail d’équipe en cuisine, que nous arrivons à créer de nouveaux amalgames de saveurs. La variété, l’originalité, la fraicheur et la spontanéité voilà ce qui définit parfaitement les menus que l’on présente et que l’on change assez régulièrement par soif de renouvellement. Au plaisir de notre clientèle nous savons réinventer et renouveler notre carte. D’ailleurs, cela nous permet d’imaginer, de créer, de savourer, de bien répondre aux gourmands sans être redondant !»

chloé le comptoir montage resto le comptoir

Qu’est-ce qui t’allume dans les cuisines du Comptoir?

«C’est drôle puisqu’au tout début de ma collaboration avec Le Comptoir j’avais peur d’être restreinte dans mon choix de produits. Je me disais qu’il n’y avait pas tant d’alternatives, et que mes plats ne seraient pas diversifiés. Ce qui est tout le contraire. Aujourd’hui, grâce à cette nouvelle connaissance des aliments du terroir, je considère avoir une approche différente face à la gastronomie et à la création culinaire. J’adore prendre un produit et le mettre en vedette dans l’assiette en y joignant divers accompagnements pour un assortiments de saveurs.

De plus, je suis une réelle amatrice du montage et de la finition. J’adore créer la présentation des assiettes,  les rendre invitantes et alléchantes. D’ailleurs, les clients demandent souvent à l’équipe s’il y a une femme en cuisine, puisqu’ils dénotent une certaine délicatesse au niveau de l’assemblage des plats. Ce qui me fait tellement plaisir, puisque c’est exactement ce que je veux laisser transparaître. J’adore le fait que les plats du menu soient gourmands, mais présentés de façon délicate, sans être trop technique et surtout sans trop de «flafla». Je définirais donc notre style par une cuisine «cochonne-délicate», voilà !»

Finalement, en tant que goûteuse attitrée de la journée, je peux vous confirmer que les petits plats présentés sur le menu du restaurant Le Comptoir et confectionnés par les délicates mains de Chloé sont à se rouler par terre!

Je vous invite donc à tenter cette expérience culinaire lors de votre prochaine sortie gourmande. Pour en savoir plus, consultez le site internet du Garde-Manger du Québec !

 

Collaboratrice

Virginie, fondatrice du blogue www.blondstory.com est une grande amoureuse de la vie et de ses petits bonheurs quotidiens. Elle adore tout ce qui touche à l'art de vivre dont l’alimentation et l’art de la table. Finalement, Virginie souhaite tout simplement transmettre son style de consommation, qu’elle définit par un ajout unique de saveurs, et de fraîcheurs dans ses assiettes.

Peut-être aimerez-vous aussi...

Suivez-nous

Facebook Instagram
YouTube