Recettes et astuces: comment apprivoiser les légumes d’automne

photo 1 copie

Lorsque je fais l’épicerie, certains légumes me font de l’œil, mais je les évite aussitôt en me disant ne pas savoir comment les cuisiner! En vous posant la question «quel est le légume d’automne que vous ne savez jamais cuisiner?» via la page Facebook du Garde-Manger, je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule à me demander comment introduire les légumes d’automne dans mes assiettes. Selon les votes du sondage recueillis, je vous propose d’oser deux légumes de saison. Un qui, à première vue, n’est pas très inspirant, le céleri-rave. L’autre qu’on cuisine toujours de la même manière, le poireau.

Le céleri-rave n’est pas visuellement très attrayant et ce légume racine mal-aimé n’a rien pour lui… à part son goût ! Nos papilles pourraient confondre le goût de ce légume avec celui du navet. Par contre, le léger arôme de noisette du céleri-rave adoucit sa saveur.céleri rave

Qu’est-ce que ça mange en hiver du céleri-rave ?

En fait, le céleri-rave est la racine d’un céleri, mais pas celui qu’on connaît. Il s’agit d’une autre variété dont on ne consomme pas les branches. Peut-être que certains d’entre vous auront déjà goûté à la purée de céleri rave. Dans mon cas, je vous propose une recette simple et facile afin d’apprivoiser ce légume. Elle peut garnir vos sandwichs, accompagné vos plats, mais c’est sous forme d’entrée que je vous initierai à ce légume racine d’une drôle d’apparence !

Recette de salade de céleri-rave

Ingrédients

  • Un céleri-rave (grosseur moyenne)
  • 3 échalotes
  • 2 c. à soupe de câpres
  • 1 tasse de mayonnaise-maison (si simple, par ici)
  • Quelques feuilles de thym citronné
  • Feuilles de laitue Boston (selon le nombre d’invités)
  • Fleur de sel et poivre du moulin au goût

Notez que les quantités peuvent varier dépendamment de la grosseur du céleri rave. Il faut donc ajuster au goût. J’ai choisi d’utiliser le thym citronné, mais si vous n’en avez pas du thym régulier avec un demi-citron pressé fera l’affaire.

Préparation

Couper le céleri-rave en julienne à la mandoline (attention à vos doigts) ou au robot culinaire. Trancher finement les échalotes. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients sauf les feuilles de laitue qui serviront à la présentation du plat. Une fois que tout a été mélangé, déposer la préparation sur une feuille de laitue Boston et dégustez. Si vous aimez l’amertume, remplacer la feuille de Boston par une feuille de radicchio. C’est une entrée légère, idéale si le plat de résistance est un bon bouilli ou un morceau de viande braisé. Ça allège le repas !salade céleri rave

La vedette de l’automne

Je ne pouvais passer à côté de l’une des stars de l’automne, le poireau. Il est tout de même arrivé en deuxième place dans les votes Facebook et c’est un incontournable. Comme il est abordable en saison, faites des réserves en le coupant en rondelle et en le congelant. Plusieurs cuisinent déjà le poireau, mais on se limite à une soupe, un potage ou à une tombée de poireaux à la crème. Certains plus craintifs associent le poireau à l’oignon puisqu’ils sont de la même famille, mais il a une saveur plus sucrée et plus délicate c’est pourquoi de l’entrée au dessert, le poireau se marie facilement ! Oui, oui même en dessert voici la preuve. D’ailleurs, pour varier vos inspirations, je vous suggère le site de Recettes du Québec qui propose plusieurs recettes à base de poireau.

Pour terminer, j’espère que ma recette de salade de céleri-rave vous aidera à le cuisiner davantage. Pour connaître les arrivages au fil des saisons, n’hésitez pas à consulter le calendrier des récoltes du Garde-Manger.

Blogueuse

Catherine est collaboratrice pour la campagne régionale La Montérégie, le Garde-Manger du Québec. Comme elle aime embarquer dans toute sorte de projets, c'est sans prétention qu'elle explorera les différents produits de la région!

Peut-être aimerez-vous aussi...

Suivez-nous

Facebook Instagram
YouTube